top of page

Contraception naturelle: Symptothermie

Une question très récurrente des femmes que je croise est : Quelle méthode de contraception puis-je utiliser et qui soit la plus saine pour mon corps et surtout la moins nocive? 🧐

Il existe pléthore de moyens à disposition parmi eux le préservatif, le stérilet en cuivre ou hormonal, les patchs, diaphragme etc… et la fameuse pilule dont les dégâts sont connus (je vous laisse faire vos recherches à ce sujet si vous avez encore des doutes sur sa nocivité…)🤗 Mais il y a une méthode que je préfère et qui aide à se relier à son corps et à le connaitre dans les moindres recoins, qui nous relie à nos cycles et qui en plus d'être une contraception naturelle est aussi efficace qu’une autre méthode une fois maitrisée. Il s’agit de la symptothermie 👌,



C'est une méthode qui aide en cas de contraception, d’allaitement, mais aussi de conception pour mieux cibler les jours fertiles où une fécondation peut avoir lieu et donc augmenter la chance de concevoir pour les couples qui désirent avoir un enfant. Le vrai plus de cette méthode selon moi, c’est qu'elle inclue les 2 partenaires💑 et ça c’est très chouette !!


Sur l’application que vous pouvez télécharger sur le site de l’association, vous devez noter tous les jours (et puis avec le temps cette rigueur pourra être mise de côté et vous n'auriez plus besoin de faire cela quotidiennement):

1) Votre température exacte (avec un thermomètre de bonne qualité, je vous conseille le Cyclotest Lady ) à prendre tous les matins, avant le lever, et dans les mêmes conditions... Après l'ovulation la température augmentera et restera haute toute la 2ème phase du cycle (la phase lutéale). Cette augmentation est due à la sécrétion par le corps jaune (formé à partir des restes du follicule rompu lors de l'ovulation) de la progestérone. D'ailleurs en cas de grossesse la température restera haute et en absence de fécondation la température chutera en même temps que la progestérone pour laisser place aux règles et donc au nouveau cycle. Certaines femmes ne verront pas leur température s'élever et former un plateau et c'est là ou ça devient intéressant car grâce à cela elles peuvent savoir si le cycle a été anovulatoire ou non. La prise de température est aussi intéressante pour calculer la durée approximative de la phase lutéale et savoir si elle est assez longue pour permettre une nidation. Vous l'aurez compris, en comprenant votre cycle et en le suivant de cette manière, vous pouvez tout à fait voir s'il y a quelque chose qui cloche, s'il y a un dérèglement hormonal, un début de grossesse etc...


2) l’état de votre glaire cervicale (une glaire à l’aspect de l’œuf blanc par exemple signifie que vous être en zone fertile proche de l’ovulation). C'est une étape très importante parceque l'aspect de la glaire après ovulation en plus de la température qui s'élève peut confirmer ou non que l'ovulation a bien eu lieu et que le corps est actuellement dans la 2 ème phase du cycle.

En début de cycle : La glaire cervicale est blanchâtre et peu abondante. C'est une glaire très acide.Plus le jour de l’ovulation approche et plus la sécrétion d'œstrogènes s’intensifie, et plus la glaire augmente en quantité et change en consistance - Au moment de l’ovulation : Quelques jours avant l’ovulation et jusqu’au jour J (donc le jour le plus fertile avec le plus de chance qu'il y ait fécondation), la glaire cervicale devient abondante et glissante (comme du blanc d'oeuf) afin de faciliter le passage des spermatozoïdes du vagin vers l’utérus, puis vers les trompes, lieu de la fécondation. En même temps, son PH augmente  pour que les spermatozoïdes puissent y survivre car ils supportent mal un milieu acide et puis c'est cette même glaire qui va leur fournir de l'énergie, des nutriments et les protège. - En fin de cycle : La glaire devient moins abondante, plus sèche et elle redevient acide (juste après l'ovulation elle va être plus collante et de couleur plus opaque/jaune). Le col de l’utérus se ferme si la fécondation n'a pas lieu et la glaire cervicale bouche également le col empêchant aux spermatozoïdes mais aussi aux bactéries de remonter dans l’utérus.


3) et si vous y arrivez l’état du col de votre utérus (je vous disais que ça aidait à connaitre votre corps c’est super chouette 😉). On peut donc connaitre (avec de la pratique!):

- La position du col (bas ou haut)(droit ou incliné) - La consistance du col (dur ou mou) - L'ouverture du col (fermé ou ouvert)

De manière générale:

- Au début du cycle, le col est bas et incliné, dur et fermé. - Au moment de l'ovulation, le col est haut et droit, mou et ouvert. - Dès que la période d'ovulation est passée, le col est à nouveau bas et incliné, dur et fermé.

N'oubliez pas de vous Lavez soigneusement les mains!!!


En fonction de ces informations combinées, Sympto déterminera :

1) la période fertile ou très fertile (où les rapports ont plus de chance d’aboutir si vous concevez et ou au contraire il faudra faire attention si vous ne le souhaitez pas en pratiquant l’abstinence ou en utilisant un préservatif par exemple)

2) la période après l'ovulation (pour confirmer que l'ovulation a bien eu lieu)

3) la période infertile (où le risque ce conception est très faible voire inexistant).



Au début cela peut paraître compliqué, mais avec la pratique ça devient vraiment simple et fait vraiment parti du quotidien, je vous conseille vivement de vous renseigner sur cette méthode.

Je vous conseille vraiment de vous faire aider par une conseillère agrée ou de suivre une formation pour être vraiment à l'aise et pratiquer cette méthode avec tranquillité.



Vous trouverez toutes les infos sur : https://sympto.org/3/fr.


Si vous avez des questions n’hésitez pas !


16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page