top of page

Immunité de l'enfant - Naturopathie

C’est la rentrée scolaire et qui dit rentrée, dit souvent immunité mise à rude épreuve pour les enfants qui passent leur journée en collectivité. C’est super d’un point de vue de la naturopathie car ils se fabriquent leur immunité et chaque symptôme permet d'éliminer les toxines et déchets du corps (liés à leur environnement, alimentation, bagage génétique...).


Néanmoins, je partage avec vous quelques astuces pour aider votre enfant quand il est malade ou en prévention pour soutenir son système immunitaire et lui donner un petit boost…


Au niveau alimentaire tout d'abord, je vous conseille fortement de supprimer totalement les produits laitiers animaux sous toutes ses formes, l'humain n'en a pas besoin et le calcium se trouve un peu partout dans le règne végétal et est d'ailleurs bien mieux assimilé (le lait d’amande c’est ok 😉mais attention pour les bébés on ne donne pas de lait végétal en barquette!!!!!! On allaite son enfant si possible et on se retourne vers des laits végétaux maternisés (c'est primordial) si besoin. Le sucre raffiné aussi est à éliminer de leur alimentation, car ils favorisent la production de mucus et glaires notamment -ce qui n’est pas top pour le système ORL-



On met donc des couleurs dans l’assiette, on fait le plein de fruits/légumes et principalement ceux riches en Vitamine C qui est anti-oxydante et qui participe à la production et au renouvellement des globules blancs permettant ainsi à l'organisme de se défendre contre les agents pathogènes. Vous en trouverez en abondance dans les agrumes, le poivron, les baies, persil, kiwi, goyave, brocoli...




On prépare aussi une pharmacie naturelle en prévention des maux de l’hiver et là le choix est vaste (ces astuces peuvent très bien fonctionner pour des adultes également avec des dosages différents!):


- Extrait de Pépin de pamplemousse (un Must have selon moi !) : Il est antibactérien, antifongique et soutien l'immunité. Il peut être pris en prévention ou en traitement d'attaque : une goûte par kilo de poids trois fois par jour diluées dans de l’eau (ou selon la posologie du fabricant). Attention il est à prendre à distance des médicaments et idéalement l'éviter pendant cette période pour ne pas créer d’interactions négatives ou éviter l'assimilation des molécules.


- Huiles essentielles (HE) : Pranarom font des mélanges prêts utilisables pour les bébés à partir de 3 mois, sinon le basique à avoir dans son armoire: à savoir du Ravintsara à mettre sous la plante des pieds pour stimuler l’immunité et puis d’autres HE en fonction des symptômes/âges qu’ils ont (Eucalyptus Radiata, Saro, Camomille,Tea Tree, Petit grain bigarade, marjolaine à coquilles...). N'oubliez pas de toujours diluer l'HE dans une huile végétale comme l'amande douce par exemple.


- Gemmothérapie : Cette thérapie naturelle consiste à utiliser les propriétés des tissus embryonnaires végétaux en croissance : les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes. Pour les enfants, il y a

  • L’aulne glutineux (qui a des propriétés anti-inflammatoires, booste l’immunité et est top pour les infections ORL et les inflammations -donc maladies se terminant en ITE)

  • Le Rosier sauvage ( riche en Vitamine C et conseillé pour les soucis de la sphère ORL. c'est le remède type des enfants très souvent malades).

  • La posologie générale est d’1 goutte par 10kg de poids corporel et sinon suivre les posologies du laboratoire chez qui vous vous fournissez.

- Stimuler leur immunité via le bain : En Y ajoutant du :

  • sel D’Epsom (riche en Magnésium) ou

  • Hydrolat de Thym à Linalol (1 cuillère à soupe pour les bébés)

- Phytothérapie : Le must est biensûr l’Echinacée. Je la préfère en Teinture mère et elle peut être utilisée en prévention (1 semaine par mois par exemple durant l’hiver) ou même pendant le bobo (à faire en pharmacie ou sur le net). Les posologies sont différentes en fonction des fabricants mais en générale c’est 1 goutte par année d’âge (à partir d’un an). A vérifier donc !



Enfin, vous le savez sans doute, mais l’immunité se forme les premières années de vie de l’enfant, alors on les laisse jouer sous la pluie, sous le soleil pour faire le plein de vitamine D, pieds nus, dans le jardin et on les laisse sauter dans la boue !


Et on fait le plein de nutriments dans l’assiette, on zappe les perturbateurs endocriniens, on fait le ménage avec du vinaigre blanc, on les laisse rire, s’amuser et exprimer leurs émotions (tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime) !


N’hésitez pas si vous avez des questions !

9 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page